Site du Séminaire de Sémantique du LLL

 

Séance du 24 avril 2015 Flèche de retour

 

Même quand ça reste ça manque et inversement :
autour de l’expression du /manque/ en ikwere

Sylvester OSU, LLL-UMR 7270, Université de Tours

Je propose dans cet exposé de poursuivre une réflexion que j’ai déjà amorcée sur le verbal àgwá̰ ‘rester’, l’une des nombreuses constructions employées pour exprimer le manque en ikwere. Il s’agit de tenter de comprendre à quelles conditions ce verbal permet d’exprimer le manque et comment il le fait ? En d’autres termes, prenant en compte sa diversité d’emplois, et m’appuyant sur les différents contextes (syntaxiques et situationnels), les contraintes syntaxiques et sémantiques associées à sa présence ou absence dans l’énoncé, mais aussi les gloses, je tente de dégager le mode de fonctionnement spécifique et invariant de ce verbal. Je fais l’hypothèse que c’est cet invariant qui se déploie de façon à permettre l’expression du manque. Evidemment, il reste des exemples qui résistent à cette hypothèse et que j’aimerais bien qu’on examine ensemble.

Pour tout renseignement (notamment, pour proposer une intervention), vous pouvez contacter
Pierre-Yves Raccah :  pyr@linguistes.fr