Site provisoire du Séminaire de Sémantique du LLL

 

! Site en début de conception… !

Séance du 15 novembre 2012 Flèche de retour

 

Le pathos dans le discours politique : de la pragmatique vers des outils sémantiques ?
Danielle Forget
 
On admettra que le discours politique possède une visée persuasive qui ne mise pas uniquement sur une logique des raisonnements (cf P. Charaudeau, 2005) Elle fait appel, notamment, aux affects, autrement dit au pathos, cette dimension étant reconnue depuis la rhétorique ancienne comme jouant un rôle dans l’établissement de la «preuve». Rappelons que le pathos suppose une capacité à éveiller chez autrui des émotions, des dispositions telles qu’elles sont susceptibles d’emporter son adhésion.

Dans le rapport qu’il entretient avec l’ethos et les imaginaires collectifs, il m’importe de cerner comment opère le «champ du pathétique» dans le discours. Pour ce faire, je me servirai principalement d’extraits tirés du discours politique québécois.

Plus spécifiquement, je cherche à établir le lien entre les particularités de certaines configurations discursives (plusieurs étant à base métaphorique) et l’engagement qu’elles favorisent chez les énonciateurs. Quelques questions se détachent, dont celles-ci. Quelle est la nature de ce rapport? Peut-on dégager de ces configurations à charge pathétique des contraintes sémantiques qui rendent compte de leur spécificité?

 

 

Pour tout renseignement (notamment, pour proposer une intervention), vous pouvez contacter
Pierre-Yves Raccah :  pyr@linguistes.fr

 

 

 

Site en début de conception…